C’est le 1er, je balance tout (#10, Juin 2019)

le

Je me lance moi aussi dans  ce RDV blogueste du « C’est le 1er, je balance tout », concept original et génial proposé par Lupiot du blog Allez vous faire lire. 

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

C’est vraiment sympa car ça permet de faire le point sur son mois de lecture, de partager des avis et des découvertes avec les autres, que ce soit en littérature ou tout autre domaine. Alors pourquoi ne pas participer ?

248H
Dixième round

Top & flop

 

Top : 

J’ai découvert ce roman sur le conseil de ma belle-mère. Très bonne idée ! J’ai plongé avec délice dans les péripéties de Xavier, représentant en nains de jardins à la vie plus que rangée et ordinaire. Suite à la découverte d’une fissure dans sa maison de vannages, il remet tout en question et envoie tout balader pour se retrouver. Son compagnon de route : un nain de jardin bien sûr !
Ecrit avec beaucoup d’humour et de fantaisie, ce récit nous interroge sur nous-même, sur nos vies et nos rêves, sur qui nous sommes et si on s’est pas oublié en chemin.

Flop : 

Flop complet, il y avait longtemps que je n’avais pas eu entre les mains quelque chose (à mon avis bien sûr) d’aussi mauvais. J’ai eu même du mal à le finir et je ne suis parvenue qu’à la fin en sautant des passages.
Si l’idée est originale son traitement n’en est pas moins mal écrit.
Pour commencer, j’ai trouvé qu’il y avait un décalage entre la couverture et le récit, je m’attendais à une héroïne plus âgée, plus punchy et insolite que celle du récit. Au contraire, je l’ai trouvé antipathique et agaçante à souhait à toujours se plaindre. Idem pour la plupart es personnages qui n’ont pas su attirer ma sympathie. Trop clichés, pas assez naturels, je ne sais pas, je n’ai pas accroché.
Puis le style. Là aussi, cela m’a semblé trop poussif, contrefait. J’ai trouvé que cela manquait de spontanéité, de fraîcheur. Les expressions des ados sont trop peu originales. L’histoire peine à décoller, à prendre forme, à trouver son rythme de croisière.
Je suis déçue car c’était un roman qui semblait prometteur mais qui n’a pas su combler mes attentes.

Une chronique d’ailleurs

J’ai lu la sélection de livres inclusifs du blog Les ourses à plumes, webzine féministe. Très enrichissants, ces morceaux choisis de la littérature jeunesse offrent un regard neuf et ouvert sur les ouvrages loin des clichés et préjugés sur le sexisme. ON y trouve des albums, des romans et aussi des BD.
J’avais fait une formation sur le sexisme dans la littérature jeunesse, et c’est hallucinant de voir tous ces lieux communs qui remplissent les pages des livres pour la jeunesse, sans même qu’on s’en rende compte, tant cela nous semble faire partie des meubles de notre culture bien patriarcale.
Depuis, j’ai un autre regard sur les livres jeunesses et ça fait du bien !

Mais aussi sur le WEB

En cherchant une recette de biscuit pour ma fille de un an, je suis tombé sur ce blog : Dans la cuisine de Djanisse, version enfants. Une vraie mine d’or pour varier les plaisirs des papilles des tous petits, du salé au sucré ! J’ai déjà testé certains recettes et franchement ça marche du tonnerre.
J’aime le classement par âge, qui permet de s’y retrouver sans prise de tête, les explications claires et bien illustrées. Bref ce site est mon nouvel allié cuisine pour un moment !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s